FACTEURS DE SUCCÈS 3E PARTIE : Prioriser les gens

Une attitude d’abord orientée vers les gens engendre de meilleures performances olympiques.

Ça semble drôlement simple et facile à faire, mais c’est tout aussi facile à oublier quand la pression de bien performer est forte. Dans les étapes de planification, d’exécution et de compte-rendu des deux derniers Jeux olympiques, il a été souligné que le fait d’accorder la priorité aux gens était un élément clé à mettre en pratique à travers chaque sport et chaque rôle.

En d’autres termes, l’attitude est importante quand il s’agit de la préparation spécifique aux Jeux.

En effet, nos chances d’offrir des performances optimales sont grandes quand nous arrivons aux Jeux en tant que membre d’une équipe performante… ayant une bonne attitude collective. C’est pourquoi, dans ce volet de notre série Facteurs de succès, nous avons créé d’importantes stratégies de planification pour les Jeux à partir des commentaires de tous afin de t’aider à mettre sur pied des équipes plus performantes dans des environnements proactifs et orientés vers les gens.

Six façons d’optimiser les performances avec une approche priorisant les gens :

LA FONCTION AVANT LA PRODUCTION

Diriger en utilisant son expérience — Devoir apprendre une nouvelle compétence ou devoir s’adapter à un environnement totalement inconnu dans le cadre d’un évènement sportif de grande renommée n’est pas la meilleure façon de connaître du succès. Il est important que le personnel jouant un rôle de leadership possède suffisamment d’expérience en compétition pour s’acquitter de leur rôle avec confiance, quelle que soit la situation. Si tu es en train d’acquérir de l’expérience, assure-toi de travailler avec des partenaires ou des mentors qui peuvent te guider à travers les situations inconnues auxquelles tu peux faire face. Le plus tôt tu feras cela, le mieux ce sera.

« Le fait d’être sur la même longueur d’onde et d’avoir une entente claire avec ma FNS sur ce qu’on attendait de moi a été la meilleure des situations. »
— Membre non accrédité de l’équipe de soutien

Clarifier chaque rôle — Il va sans dire que chaque membre d’Équipe Canada veut offrir une performance optimale aux Jeux. Et chaque rôle a une fonction importante. Cependant, à moins que chaque rôle ne soit défini dans les moindres détails et bien planifié, il pourrait y avoir de la confusion à des moments critiques. Cette confusion peut devenir une source de frustration, en particulier quand il s’agit d’examiner les exigences en matière d’accréditation.

LES RELATIONS AVANT LES RÉSULTATS

Exprime-toi rapidement — Si quelque chose ne va pas ou n’est pas clair, il faut absolument en parler le plus tôt possible. Des canaux de communications ouverts et efficaces sont essentiels pendant les Jeux. Il est donc logique de les mettre en place pendant le processus de planification. Plus important encore, il faut avoir le courage de parler au moment opportun, même si c’est inconfortable ou gênant de le faire. Commence par faire preuve de curiosité et prépare des questions pertinentes pour sensibiliser les autres à un sujet délicat. Ce dialogue ouvert aide à relever les défis et nous prépare à prendre les décisions difficiles et nécessaires pour arriver aux Jeux prêts à offrir une performance d’équipe optimale.

« Nous étions au courant des défis pendant la planification des Jeux, mais nous n’avons pas fait part de nos inquiétudes. Nous devons pouvoir exprimer nos inquiétudes plus ouvertement. »
— Athlète d’Équipe Canada

Normaliser les comportements pendant les Jeux — Définir les rôles est une chose, mais les articuler et les comprendre est tout aussi important. En nous assurant que la valeur, l’objectif et la responsabilité de chacun soient compris par tous bien avant les Jeux, nous pouvons être mieux préparés à nous adapter et à exécuter de manière efficace dans les moments les plus importants. « Normalise » la façon de travailler en équipe dans l’environnement des Jeux avant de t’y retrouver. En développant à l’avance une compréhension commune du comportement d’équipe menant à la réussite, il sera plus facile d’identifier les risques potentiels sur place.

LES GENS AVANT LES PERFORMANCES

Nouer des liens — Qu’il s’agisse de personnel travaillant à domicile, de soutien administratif ou d’entraîneurs sur le terrain, il est important que tous possèdent un lien solide avec l’équipe et sa mission. Apprenez à vous connaître, créez l’esprit d’équipe et la conscience de soi et développez la confiance mutuelle en favorisant des moments de vulnérabilité. Si chacun des membres de l’équipe possède une meilleure compréhension globale de tout un chacun au cours des étapes de planification, elle pourra compter sur cette base solide quand elle en aura besoin : au moment des Jeux. Quand des situations de pression semblables à l’environnement de Jeux surviennent, le risque de se sentir seul(e) ou isolé(e) augmente. Des relations solides et authentiques les uns avec les autres aident à minimiser ce risque.

« Il faut constamment trouver le moyen de s’adapter. Les décisions de dernière minute ou les changements au plan dans les semaines précédant les Jeux ont eu un effet sur notre capacité à le faire. »
— Membre de l’équipe de soutien

Gérer les attentes — Fournir aux athlètes et aux entraîneurs tout ce dont ils ont besoin pour performer sans faire de promesses exagérées ni briser ses promesses n’est pas chose facile. Cependant, en s’impliquant dans la planification des Jeux dès le début, et en la comprenant clairement en tant que groupe, on peut atténuer la pression supplémentaire qui s’ajoute quand de situations inattendues de dernière minute surviennent grâce à des attentes réalistes. En gardant cela à l’esprit, il est important de se rappeler que, jusqu’à ce que tu en fasses l’expérience toi-même, il n’y a aucun moyen de savoir comment tes coéquipiers et toi réagirez pendant un moment de vérité. Trouve à l’avance des moyens de simuler la gestion et la mauvaise gestion des attentes afin d’être prêt à faire face aux imprévus.

Aucune réponse "FACTEURS DE SUCCÈS 3E PARTIE : Prioriser les gens"