Fermer

OLY

OLY

Chère communauté sportive,

L’automne est arrivé; les feuilles changent de couleur et la brise matinale devient de plus en plus fraîche. L’été 2020 a été fertile en rebondissements et la communauté des athlètes a essayé tant bien que mal de traverser cette période sans précédent ponctuée d’un niveau d’incertitude élevé. Notre monde n’est tout simplement plus ce qu’il était et nous nous adaptons aux nouvelles réalités de la COVID-19. Depuis que le CIO a annoncé le report des Jeux olympiques de Tokyo 2020 le 24 mars, nous avons été confinés pendant des semaines sans savoir ce que l’avenir nous réserverait. La mort cruelle de George Floyd nous a ouvert les yeux sur les inégalités, les préjugés institutionnalisés et le racisme présents dans nos communautés. La communauté sportive dans son ensemble et les athlètes d’un océan à l’autre sont passés par toute une gamme d’émotions. Quoi qu’il en soit, nous croyons que cela nous rendra plus forts et que le moment venu, nous serons prêts à faire honneur au slogan « Sois olympique ».

Entre-temps, voici ce sur quoi nous, la Commission des athlètes du Comité olympique canadien (Commission des athlètes du COC), avons travaillé ces derniers mois et nous souhaitions profiter de cette occasion pour partager avec vous quelques nouvelles et informations.

Règle 50

La Règle 50 de la Charte olympique a pour objectif de « fournir un cadre pour protéger la neutralité du sport et des Jeux olympiques » et de maintenir l’accent des Jeux olympiques sur la performance sportive, le sport et l’unité internationale (Lignes directrices sur la Règle 50 élaborées par la Commission des athlètes du CIO).

En raison des récents événements entourant le mouvement « Black Lives Matter » liés aux inégalités et injustices raciales et à la lumière des diverses actions des associations sportives et athlètes professionnels, il était important pour nous de consulter les athlètes canadiens au sujet de leur position concernant la Règle 50 de la Charte olympique.

Au Canada, il est important de souligner qu’il y avait et qu’il y a toujours des opinions partagées sur la Règle 50. Les points de vue de nos athlètes sont répartis sur une échelle allant du maintien de la Règle 50 dans sa forme d’avant janvier 2020 à son abolition complète. Pour comprendre pleinement et communiquer efficacement les points de vue des athlètes canadiens en ce qui concerne la Règle 50, le COC a établi et suivi le processus décrit ci-dessous :

1. Bien nous renseigner au sujet de la Règle 50.

2. Participer aux discussions de la CA du CIO et de la CA de l’Organisation sportive panaméricaine sur la Règle 50.

3. Fournir aux athlètes canadiens un contexte et un historique au sujet de la Règle 50, des changements apportés par le CIO en janvier 2020 et du processus de consultation renouvelé de la Commission des athlètes du CIO.

4. Contextualiser la Règle 50 dans un paysage international pour les athlètes canadiens.

5. Présenter les avantages et les inconvénients des trois points de vue généraux (c’est-à-dire « maintenir », « modifier » ou « abolir ») sur la façon de traiter la Règle 50 de manière équilibrée dans l’avenir.

6. Créer et diffuser une vidéo de la Commission des athlètes du COC illustrant les points 3 à 5.

7. Consulter les athlètes canadiens et obtenir une compréhension détaillée de leurs opinions grâce à un processus de consultation à trois volets comprenant :

a) la sensibilisation individuelle des athlètes (via des courriels, des appels, etc.);

b) un webinaire Zoom ouvert à tous les athlètes canadiens dans les sports olympiques (incluant un sondage en direct et une période de questions et réponses);

c) un sondage auprès des athlètes distribué à tous les athlètes canadiens (par l’entremise de, et de concert avec, AthlètesCAN).

8. Discuter du point de vue des athlètes canadiens avec la Commission des athlètes du CIO. Présenter nos recommandations dans le cadre du processus de consultation plus large sur la Règle 50 de la Commission des athlètes du CIO.

9. Publier les recommandations de la Commission des athlètes du COC.

En général, les athlètes canadiens comprennent et reconnaissent la complexité de la Règle 50 de la Charte olympique. Ils visent un équilibre entre une liberté d’expression accrue et le maintien des valeurs et de l’idéalisme des Jeux olympiques. Suite aux résultats de notre consultation, la recommandation générale de la Commission des athlètes du COC à la Commission des athlètes du Comité international olympique est de modifier davantage la Règle 50 en fonction de nos sept (7) recommandations.

Le rapport complet est disponible ici : Recommandations de la Commission des athlètes du COC concernant la Règle 50.

Diversité dans le sport

La diversité dans le sport est toujours une priorité pour la Commission des athlètes. Nous avons mis sur pied une Alliance pour la diversité et l’inclusion d’Équipe Canada composée d’athlètes qui travaillent activement à l’amélioration des politiques et des pratiques au sein de leurs ONS respectifs. L’objectif de ce groupe d’athlètes est de collaborer et de se soutenir les uns les autres, tout en travaillant à la création et au soutien d’initiatives qui toucheront un plus grand nombre de personnes au sein du système sportif canadien.

Retour au sport

La COVID-19 a un effet sur nos activités quotidiennes depuis plusieurs mois et cette situation risque de se poursuivre pendant une période d’une durée imprévisible. Au moment où les athlètes canadiens sortent lentement du confinement et reprennent certaines de leurs activités régulières, leur entraînement et peut-être certains types de compétition, il est important de comprendre la responsabilité que nous partageons tous d’empêcher la courbe de la COVID-19 de croître rapidement et de préserver une nation en santé, des environnements sécuritaires et des athlètes en bonne santé.

Un groupe de travail sur le retour au sport, présidé par À nous le podium et comprenant des représentants du Comité olympique canadien (COC), du Comité paralympique canadien (CPC), ainsi que des dirigeants techniques d’un large éventail de sports (hiver vs été, collectif vs individuel), a créé un Cadre du retour au sport de haute performance qui garantira que les athlètes, les entraîneurs et les autres membres du personnel ont les ressources dont ils ont besoin pour reprendre leurs activités en toute sécurité. Le chef des services médicaux du COC, le Dr Mike Wilkinson, est aussi directement impliqué, contribuant à surveiller la COVID-19 pendant que la situation au Canada continue d’évoluer.

L’accent est mis sur la manière dont les activités sportives reprendront de manière sécuritaire, prudente et méthodique du point de vue de tous les participants. Le cadre comprend des normes minimales, en s’appuyant sur les lignes directrices des autorités sanitaires. Comme plusieurs d’entre vous le savent, la phase de retour à l’entraînement est déjà en cours pour tous les niveaux du sport, des clubs à aux organismes communautaires en passant par les athlètes provinciaux et nationaux.

Au fur et à mesure que cette phase évolue, d’autres lignes directrices seront élaborées pour le retour à la compétition, tant au Canada que sur la scène internationale. Nous encourageons les athlètes à rester engagés auprès de leurs organismes nationaux de sport (ONS), à communiquer avec leur Institut canadien du sport ou avec l’Institut national du sport du Québec pour connaître leurs plans et mises à jour concernant le retour au sport. Veuillez prendre note que les lignes directrices établies par chaque province ou organisme de sport varient et sont constamment ajustées à mesure que les régions progressent vers de nouvelles étapes de réouverture. En fin de compte, cela aidera les athlètes canadiens à effectuer un retour au sport en toute sécurité, y compris l’entraînement et la compétition.

Représentation des athlètes au sein des FI

Tel que mentionné précédemment dans notre bulletin d’information du mois de janvier, notre objectif principal pour l’avenir est d’améliorer notre communication dans les deux sens afin que les athlètes reçoivent les informations dont ils ont besoin de notre part et aient un moyen efficace de communiquer avec nous. Nous travaillons continuellement à bâtir notre réseau de représentants des athlètes dans chaque sport et à améliorer la communication directe. Nous établissons aussi des relations et des partenariats avec les commissions des athlètes, les groupes de représentants des athlètes ou des groupes d’athlètes similaires du CIO, de l’AMA, de l’Organisation sportive panaméricaine, d’autres comités nationaux olympiques et des fédérations internationales.

Pour ce qui est des fédérations internationales, s’il y a des représentants des athlètes actuels intéressés à postuler pour des postes vacants au sein des conseils des athlètes des FI, ou des athlètes intéressés en général par ces conseils et envisageant de postuler dans le futur – faites part de vos intentions au système sportif. Que ce soit via votre ONS, votre conseil des athlètes ou en communiquant avec nous, tout intérêt à représenter le Canada dans l’administration du sport à l’échelle internationale doit être encouragé! Nous encourageons vivement toute personne intéressée à se manifester.

Élections automnales

Afin de suivre les pratiques du CIO, notre Commission des athlètes a reporté l’élection des athlètes des sports d’été à l’automne 2021, après les Jeux de Tokyo 2021. Nous nommerons malgré tout de nouveaux membres pour des mandats d’un an (de novembre 2020 à novembre 2021) afin de pourvoir certains postes au sein de la Commission des athlètes du COC.

Si vous êtes passionné(e), curieux(euse) et dévoué(e) et que vous désirez jouer un rôle dans le paysage sportif canadien, nous vous encourageons à présenter votre candidature avant le 15 octobre 2020 et à devenir un(e) leader au sein de notre groupe.

Présentez votre candidature dès maintenant pour devenir un membre nommé de la Commission des athlètes du COC en 2020!

Comment rester en contact :

Courriel : athletescommission@olympique.ca
Twitter : @TeamCanadaAC (Cliquez ici pour y accéder)
Site Web de la Commission des athlètes du COC

Travail de nos partenaires que nous tenons à souligner!

AthlètesCAN est l’association des athlètes des équipes nationales du Canada. Il s’agit d’un organisme inclusif composé d’athlètes, indépendant des instances dirigeantes du sport, qui veille à ce que le système sportif soit centré sur les athlètes. AthlètesCAN dispose de nombreuses excellentes ressources qui aident à former des leaders forts au sein de la communauté des athlètes, alors assurez-vous de suivre leurs activités!

Plan de match est le programme canadien de mieux-être global des athlètes qui offre aux athlètes des ressources leur permettant d’être soutenus pendant et après leur carrière sportive. Ces ressources sont axées sur cinq domaines clés : santé, développement des compétences, éducation, réseautage et carrière. Nous avons récemment organisé une séance avec Plan de match pour en savoir plus sur ce qu’ils ont à offrir et nous avons été époustouflés. L’équipe de Plan de match travaille d’arrache-pied pour ajouter constamment de nouveaux partenaires et services. Nous vous recommandons vivement de prendre quelques minutes pour parcourir leur site Web, vous inscrire au programme et communiquer avec un conseiller Plan de match près de chez vous!

La vie OLY est une plateforme unique dans laquelle vous trouverez les dernières nouvelles du COC et de la communauté sportive, ainsi que sur les événements à venir et les possibilités exclusives aux Olympiens!

Nous sommes impatients de faire des années 2020 une décennie incroyable pour toute la communauté. Nous offrons à toutes et à tous nos meilleurs vœux, en particulier les athlètes actifs! Nous communiquerons avec vous d’ici la finde l’année 2020, mais n’hésitez pas à nous contacter en tout temps.

Cordialement,
La Commission des athlètes du Comité olympique canadien

Laissez un commentaire

Votre nom
Votre adresse courriel
Commentaire